Ma nouvelle vie commence ici [pv libre]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 Ma nouvelle vie commence ici [pv libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

.Elèves de Spica.

 .Elèves de Spica.
avatar

Féminin
Messages : 22
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 28

MessageSujet: Ma nouvelle vie commence ici [pv libre]   Lun 1 Oct 2012 - 10:54

Yozora avala avec difficulté dès qu'elle vit l'école st Spica. Elle s'était accoutrée de l'uniforme réglementaire et portait ses cheveux détachés et agrémenté d'un ruban doré pour allé avec l'uniforme. Elle avait suivit de loin un groupe de filles qui portaient le même uniforme depuis la pension. Yozora était complètement invisible derrière ces filles qui riaient bien fort et qui avaient toutes le sourire aux lèvres.
La jeune fille se sentait perdue et en ce moment, elle avait surtout envie bien plus senvie de pleurer que de sourire à pleine dents. Elle marchait à petits pas lent comme-ci elle voulait retarder le moment ou elle entrerait dans cette institution pour petites nobles pourries gâtées. Elle regarda le batiment étonnée et soupira en reserrant ses mains sur la lanière de son cartable. Elle s'apprêtait à rentrer dans le bâtiment pour y suivre son premier cours et soudain elle reçut quelque chose de dure sur la tête qui lui tira une grimace douloureuse.

Yozora se retourna et regarda dans les alentours pour trouver un gland sur le sol, elle releva la tête, mais ne vit pas de chênes dans les environs, bizarre. Yozora ne fit rien de plus et reprit sa marche et bim! Un second gland à la même place que le premier qui lui tira un "aie" plutôt discret. Lorsquelle se retourna cette fois elle vit une bande de fille avec le sourire narquois qui la regardait. Yozora baissa de suite les yeux et la tête et se retourna, elle entendait clairement les filles qui se moquaient d'elle et continuait de la viser avec des glands, certains la ratait et d'autre la touchait. C'était douloureux, mais Yozora mordait dans sa lèvre inférieur et continuait d'avancer, bientôt elle serait à l'intérieur et elle savait qu'elle rentrait en enfer.
Elle aurait pu aller se plaindre près de Bleiz, mais elle ne voulait pas lui apporter davantages de problème, Yozora pouvait faire face toute seule. Elle rentra et chercha son casier qu'elle ne trouva bien sûr pas, elle ne savait pas bien lire le japonais et elle ignorait encore les kanjis de son prénom et elle erra dans la salle des casiers en attendant que tout le monde soit partie avant de voir que le seul qui n'avait pas été visité était le sien.
Lorsqu'elle l'ouvrit, elle y trouva ses chaussures d'intérieure remplie de boue et de verre de terre. Elle avait toujours eu horreur des insectes quel qu'ils soient et elle les jeta à la poubelle avant de rincer ses chaussures, devenue inutilisable pour aujourd'hui. Elle se rendit donc dans sa classe les pieds nus et en retard. Elle eut beaucoup de mal à trouver le chemin de la classe, elle tocqua et fut accueillie par des regards mauvais, elle se sentit si mal à l'aise qu'elle entra tête baissée en serrant si fortement son sac que les jointures de ses doigts étaient devenues pâles. Le professeur lui fit une remarque sur son retard, la disputa à cause de sa tenue qui était déplacée.
"Pourquoi n'as tu pas mis tes chaussures intérieures?" Demanda la professeur, une question qui rendit Yozora complètement interdite, elle ne voulait pas dire qu'elle avait trouvé ses babys dans un sale état sinon, on dirait d'elle que c'est une balance. La professeur insista et Yozora se senti de plus en plus acculée et finalement elle mentit et répondit "je...je n'ai pas trouvé mon casier!" Ce fut un fou rire général ou en tout cas, elle ne vit pas qui rigolait ou pas et elle continua de regarder ses pieds. La professeur désigna quelqu'un pour l'aider, Yozora aurait voulu protester, dire que ce n'était pas la peine, mais elle se sentait tellement en insécurité qu'elle ne fit rien et qu'elle retint ses larmes du mieux qu'elle le pouvait. Elle entendit que quelqu'un s'avançait vers elle, sans doute cette fille allait-elle se moquer d'elle une fois en dehors de la classe et Yozora n'osa même pas rencontrer son regard.
Elle suivit la jeune fille non-identifiée en dehors de la classe, ses pieds nus claquant sur le plancher glacial alors qu'elle avançait lentement comme un condamné à mort qu'on emmène sur la chaise électrique. Yozora avait envie de fuir, de se cacher et de ne plus revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ma nouvelle vie commence ici [pv libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: Astrea Hill // Strawberry Panic ::. :: .Role Play / Astrea. :: ~ ♥ Institut St Spica. :: ▫ La cour.-