2 Counselors 1 Table { PV Maemi
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 
 

 2 Counselors 1 Table { PV Maemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

.Elèves de Spica.

 .Elèves de Spica.
avatar

Féminin
Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2010
Age : 22

Votre personnage
Age ~ : 17
Année/Profession ~ : 5e grade ~ Conseillère
In love? ~ : Quoi?

MessageSujet: 2 Counselors 1 Table { PV Maemi   Ven 30 Mar 2012 - 1:10


Le petit œil amusé d’Aemilia avait bien remarqué que Maemi semblait mal à l’aise, malgré les apparences. Il est vrai qu’elle ne pouvait pas commencer à sautiller partout, voir se rouler par terre pour montrer sa gêne, mais le petit rose qui teintait sa peau blanche faisait en sorte que juste l’idée de l’avoir surprise faisait amuser voir gêner Aemilia. Elle ne voulait pas mettre une panique en Maemi, juste y voir, en réalité, si possible, une bonne connaissance assez facilement malléable du même coup. Nous avons tous un petit côté malsain et la jeune fille a parfaitement conscience du sien, mais contrairement à certaines, elle ne le nie pas. En effet, elle aimerait bien pouvoir faire monter Spica plus haut dans la hiérarchie de la résidence Strawberry que Miatre…

Salope? Tricheuse? Peut-être. Tout dépend d’un point de vue. Pour elle, ce n’était qu’un moyen comme un autre d’arriver à ses fins et il n’était pas si cruel. Elle comptait quand même entretenir une relation avec Maemi, aussi minime et cordiale soit-elle. Il y aurait des chances qu’avec moins de tensions, les réunions soient moins énervantes et exaspérantes… ou alors elles en deviendraient bien plus ennuyantes, serait-ce un risque à prendre?

C’est ce que pensait Aemilia pendant qu’elle crayonnait le visage de Maemi sur le coin droit de sa feuille de notes. Les cours de japonais étaient pour elle particulièrement ennuyants. Elle préférait de loin composer en anglais ou en français et faire des milliers de compositions écrites sur « La première fois que vous avez passé une entrevue » ou « Ce que vous avez fait pendant les vacances » la lassait constamment. Pourtant, elle ne pouvait se plaindre, car comment mieux apprendre une langue qu’en le pratiquant? Cela n’empêchait tout du moins pas la jeune fille d’être paresseuse de l’oreille, n’écoutant pas ce que la professeure racontait. Elle avait l’air si concentrée dans ses notes, qu’on ne lui posa aucune question, seulement à celles trop têtes en l’air.

Le ciel était orangé lorsqu’il fut le temps d’aller prendre le repas. Aemilia ne prit pas place près des grandes tables où se trouvait la majorité des Spicaiennes, mais sur une plus petite où l’on pouvait être quatre. Bien qu’elle fût près d’autre, c’était une de celles qui offrait une certaine intimité. Nonchalamment, la conseillère s’installa avec le plat de curry que la cuisinière venait de préparer et s’assit avant de réciter doucement sa prière. Il était assez tôt, la majorité des élèves n’était pas là, mais l’endroit était relaxant pour l’adolescente. Elle aimait parfois y aller, car le silence y était parfois plus constant qu’à la bibliothèque et elle avait de quoi grignoter à porter de main.

Sortant de son sac un portable assez grand avec « Aemilia » inscrit en petites lettres cursives sur le dessus, l’Anglaise se mit à pianoter pour achever le compte rendu de la réunion d’aujourd’hui au propre ; elle n’aimait pas devoir s’embourber de paperasse, bien qu’elle les garde dans des cartables placés au bas de sa bibliothèque au cas où elle perdait ses copies numériques. Par moments elle pianotait sur son clavier avant de regarder un peu partout où était sa « copine ». Elle n’avait pas touché à son assiette et l’attendait patiemment. Brûlant comme il était vu le visage d’autres élèves, il fallait bien le laisser refroidir un peu. Cela n’empêcha tout de même pas Aemilia de prendre un peu de son verre de lait pour étancher sa soif.

C’est genoux croisés et baissée élégamment devant son portable qu’elle continua sa besogne et son attente.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

// Fonda~chou \\
 // Fonda~chou \\
avatar

Féminin
Messages : 986
Date d'inscription : 08/01/2009
Age : 25
//Petit plus ~ : Cherche l'amour...

Votre personnage
Age ~ : 18 ans
Année/Profession ~ : 6ème année
In love? ~ : Not yet...

MessageSujet: Re: 2 Counselors 1 Table { PV Maemi   Jeu 5 Avr 2012 - 10:14

Maemi se dépêcha de rejoindre St Miatre pour assister à son cours de français. Bien qu’elle courait presque avant d’entrer le bâtiment, une fois à l’intérieur elle reprit son pas calme et distingué. Elle n’attachait pas personnellement de grande importance aux apparences, mais elle savait qu’en tant que conseillère elle s’attirerait des ennuis si elle courait disgracieusement dans les couloirs. Elle préférait de loin arriver 5 minutes en retard car son professeur savait qu’elle revenait d’une réunion. Maemi monta les escaliers puis arriva devant la classe. Elle pausa 5 secondes pour reprendre son souffle, puis frappa à la porte et entra à la réponse de Mme Saegers.

Maemi s’excusa discrètement et alla s’asseoir à sa place. Le professeur continua son cours pendant que Maemi sortait son manuel et de quoi écrire. Elle adorait ce cours et elle y avait une certaine facilité puisque le français était une de ses premières langues. Elle suivit donc assez bien le début du cours, mais très vite, elle repensa aux événements précédents et ne put plus se concentrer. Les yeux dans le vide, elle jouait inconsciemment avec son porte-mine. Ce comportement était particulièrement inhabituel pour elle et surtout en cours de français… Mais quoi qu’elle fasse, cette Spicaienne l’intriguait au plus haut point. Très vite elle commença à trouver le temps long et ne pensa plus qu’à une chose : que le cours se finisse et qu’elle puisse la retrouver en salle à manger.

Maemi se secoua la tête. A quoi pensait-elle ? Tout d’abord elle n’avait aucune raison de penser à Emilia à ce point là, au point de ne pas suivre son cours préféré. De plus, qu’allait-elle s’imaginer? Quand Emilia lui disait « On se revoit au dîner », c’était sûrement une façon de parler, ou peut-être un sarcasme. Elle allait certainement manger avec les Spicaiennes et Maemi n’avait rien à faire avec elles… Mais rien y fit, Maemi trouvait le temps long et n’arrêtait pas de regarder sa montre. C’est dingue ce que le temps peut être long quand on attend quelque chose en particulier.

- … Mlle Katsura !

Maemi sursauta :

- Ah ! Oui ?
- Je vous ai demandé de me traduire cette phrase.

Sa prof la regardait impatiemment, la main tendue avec une craie au bout des doigts. Une phrase était écrite au tableau en japonais. Maemi se leva et marcha vers l’avant de la classe.

- Excusez-moi.

Elle prit la craie et regarda rapidement les autres élèves. Elles regardaient Maemi perplexes sachant bien qu’elle était toujours attentive à ce cours. Maemi se tourna rapidement vers le tableau pour cacher ses joues bien trop rosées. Elle traduisit la phrase rapidement et nota sa réponse, puis, après les remerciements de Mme Saegers, retourna s’asseoir. Ce n’était décidemment pas sa journée…

Après plusieurs dizaines de minutes, la cloche de l’église retentit enfin dans tous Astrea Hill. C’était l’heure du dîner. Maemi rassembla rapidement ses affaires et se précipita hors de la classe sans attendre ses amies. Elle entendit l’une d’elles l’appeler, mais elle continua son chemin sans y faire attention. Elle était trop impatiente pour réfléchir à ce qu’elle faisait. Elle marcha vers la Résidence d’un pas rapide mais élégant. Plusieurs jeunes Miatriennes se courbèrent sur son chemin. D’ordinaire elle se serait arrêtée et leur aurait parlé. Elle adorait les petites nouvelles. Mais pas aujourd’hui, elle se contenta de les saluer rapidement avant de continuer son chemin.

Maemi arriva enfin au réfectoire. En entrant elle balaya rapidement la salle du regard mais ne vit pas son « amie » avec les autres Spicaiennes. Elle se dit qu’elle avait surement du retard et se mit dans la file avec son plateau. Une fois sa ration servie, elle avança dans le réfectoire tout en continuant de chercher Emilia du regard. Après une dizaine de secondes, elle la vit enfin. Contrairement à ce que Maemi pensait, elle n’était avec ses camarades de classe. Elle était assise seule à une table de quatre avec son portable. Elle n’avait pas l’air d’avoir vu Maemi. Cette dernière hésita un moment. Si elle s’était isolée peut-être qu’elle voulait de la tranquillité pour travailler. Maemi fini par décider de toujours s’asseoir près d’elle et, si elle dérangeait, elle pouvait très bien rester silencieuse et la laisser travailler.

La jeune fille aux cheveux turquoise se dirigea vers la table d’Emilia. Une fois près d’elle, elle attendit encore une demi-seconde et se lança :

- Excuse-moi, est-ce que ces places sont prises ?

Maemi attendit la réponse de la conseillère puis s’assit et posa son plateau devant elle, sans toucher à sa nourriture. Elle ne savait pas trop quoi dire mais tenta tout de même une approche.

- Tu travailles sur quoi ?

-[ Je me suis permise d'anticiper qu'Aemilia la laisserait s'asseoir xD si tu veux que ça se passe autrement, dis-le moi, je peux modifier mon post ;) ]-

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuri-astrea.forumactif.com

.Elèves de Spica.

 .Elèves de Spica.
avatar

Féminin
Messages : 221
Date d'inscription : 18/05/2010
Age : 22

Votre personnage
Age ~ : 17
Année/Profession ~ : 5e grade ~ Conseillère
In love? ~ : Quoi?

MessageSujet: Re: 2 Counselors 1 Table { PV Maemi   Dim 8 Avr 2012 - 5:41

[ T'inquiète, moi-même il m'arrive d'anticiper. Dis-le moi aussi si tu veux des modifications x') ]

- Tu travailles sur quoi ?

Aemilia avait fait un petit signe de la main à Maemi afin de lui expliquer qu’elle finissait une chose avant de lui porter attention. Elle finit sa ligne de mots avant de baisser l’écran de son portable, le mettant en veille du même coup. Son plat fumait encore, elle bougea légèrement ce qui était dans son assiette afin que sa température soit égale, avant de faire un léger sourire et poli à la conseillère.

- Rien de très important…
soupira l’Anglaise.

Elle joignit ses mains en collant ses paumes une contre l’autre avant de faire une prière raccourcie pour remercier le Seigneur de la nourriture offerte, comme la coutume catholique le demandait. Aemilia n’aimait pas vraiment le fait qu’elle s’éternise et ne dit qu’une seule phrase.

- Bon apaiétit, Katsura. Ravie que touh sois là.


Il n’y avait aucune joie innocente et resplendissante dans sa façon du dire ou son expression. Seulement un air malicieux que certaines naïves pourraient considérer comme pervers. Plus elle y pensait, plus la Spicaienne se demandait si elle n’allait pas regretter d’avoir faire des premiers pas vers cette jeune demoiselle de Miatre. Après tout, peut-être que tout aurait été mieux si les choses s’étaient passées normalement. Elle stressait déjà de devenir comme les méchants dans les contes de fée et de se faire avoir par son propre petit jeu en jouant avec les gens. Elle savait à peine quoi faire de cette jeune fille. Elle pourrait bien, comme elle le pensait au départ, faire monter Spica plus haut, mais aurait-ce vraiment son utilité? Elle pourrait s’amuser romantiquement parlant, après tout, flirter ne lui était pas inconnu, mais son cœur battait fort juste à l’idée de le faire. Un délicieux stress la parcourait dans ses moments-là. Par contre, pour l’instant, il était temps de manger et de faire connaissance. Cela lui ferait du bien de sortir des élèves de son école et d’explorer de nouveaux terrains inconnus.

Aemilia attendit que Maemi commence elle-même à prendre la première bouchée avant de faire de même. Elle mangeait avec le plus proprement possible. Posture droite, la bouche qui ne s’ouvrait que pour prendre une bouchée, essuyer sa bouche avant de boire une gorgée de son breuvage… cela paraissait complexe, mais aujourd’hui ce n’était qu’un réflexe comme celui de respirer.

Elle remarqua sur la table un cheveu qui traînait. Il avait une couleur très particulière : turquoise. Il était sûrement tombé de la tête de Maemi, comme le fait la nature. Habituellement, Aemilia ne l’aurait pas remarqué, mais tout chez cette fille de Miatre semblait l’obséder, comme si elle se faisait manipuler par un quelconque marionnettiste pour s’intéresser à cette personne semblant de loin toute banale malgré sa chevelure. Le prenant de sa main gauche, la demoiselle le scruta pensivement, une main sur la joue d’un air réfléchi.

- Dis, Katsura, je me suis tjours demandée pourquoi tu avaih une couleur de cheveux si originales. Coup de tête ou réfléchi?

Elle reposa le cheveu avant de regarder une mèche de sa propre chevelure flottante. Sa couleur de jais était si prononcée, si… neutre. Elle n’aurait jamais pensé les changer. L’Anglaise se demandait bien qui voudrait changer ce que la nature nous avait donné, mais n’était-ce pas ce qu’elle faisait avec ses grandes manières? Pourtant, à ses yeux, c’était différent. Elle prenait ce qu’on lui avait offert, son corps et sa personnalité entre autre, et les utilisait d’une façon à la rendre attirante. Bien que son apparence, si on oubliait tout ça, la rendait pour elle banale, ni incroyablement belle ni hideuse, Aemilia ne pouvait s’empêcher à quelques moments de se remettre en question sur comment elle se présentait. C’était le genre de personne à soudainement se demander en sortant des toilettes si sa jupe est bien mise en place et si elle a bien lavé ses mains.

Bientôt, le réfectoire était bien plus bondé qu’auparavant et avec le soleil qui entrait par les fenêtres malgré la température fraîche, la température de l’endroit montait de plus en plus, chose à laquelle la conseillère était particulièrement sensible.

- Ouf, il fait une de ces chaleurs icis… je préfèrerais me déshabiller un peû si ça ne dérange pas…

Sans trop attendre un signe, elle retira sa veste blanche de l’uniforme. On pouvait maintenant voir sa chemise d’un bleu pâle aux manches courtes et un peu bouffantes qui étaient sous le vêtement. Une tentative de séduction? Bah! Même si ça ne l’était pas, Aemilia avait toujours aimé se faire désirer même si elle n’était pas intéressée. De par ce geste que plusieurs pudiques comme elles étaient nombreuses à la Résidence Strawberry à l’être ne pouvaient s’empêcher de regarder avec les joues devenues rouge. De plus, qu’on le voulait ou non, le soutien-gorge en dentelles noir à pois blanc était légèrement à travers le mince chemisier conçu plutôt pour avoir quelque chose par-dessus que pour être porter sans rien d’autre. Il fallait bien fixer, mais Aemilia arrivait à avoir les bras assez près de sa poitrine pour rendre la chose assez imperceptible. Après tout, oui, il faisait chaud, mais un peu d’intimité pitié! Elle pouvait bien montrer ses attributs, mais il y avait une de ces limites!

Le trois quart de son assiette terminée, elle dit :

- En noir, n’avez-vous pas un peu chaud chez Miatre, même en uniforme d’été? Ce n’est pas qu’il n’est pas adorable sur vous, mais ŷl ne doit pas être des plus confortable, je me trompe..?

Elle avait beau vouloir mettre Maemi un peu dans l’embarras, Aemilia ne pouvait s’avouer que cet aspect pudique et sainte-nitouche que donnait cet uniforme qui ne faisait que mouler et montrer le moins de peau possible avait un certain côté excitant, surtout sur une jeune fille mignonne… Malgré tout, toucher à Maemi, bien qu’il lui ait traversé l’esprit même avant ce jour, serait un geste que présentement elle n’oserait jamais faire, autant par principe que pour ses convictions personnelles. La conseillère n’avait à ses yeux aucun potentiel romantique avec son caractère trop goody-goody, trop gentil et idéaliste. Sans oublier sa façon d’être si tête en l’air. Il lui faudrait quelqu’un de dominateur et qui aurait la tête sur les épaules. Elle soupira intérieurement. Pourquoi Kaname devait-elle être prise déjà..?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

// Fonda~chou \\
 // Fonda~chou \\
avatar

Féminin
Messages : 986
Date d'inscription : 08/01/2009
Age : 25
//Petit plus ~ : Cherche l'amour...

Votre personnage
Age ~ : 18 ans
Année/Profession ~ : 6ème année
In love? ~ : Not yet...

MessageSujet: Re: 2 Counselors 1 Table { PV Maemi   Lun 3 Sep 2012 - 8:38

Maemi joignit les mains en même temps que sa collègue afin de participer à la prière. Elle fût d'ailleurs assez surprise qu'Emilia la finisse si vite, elle avait l'habitude des prières traditionnelles à rallonge des sœurs de St Miatre. Elle n'allait pas se plaindre, après tout, d'après elle la longueur de la prière n'avait pas d'importance tant que l'intention y était. Encore une pensée qu'elle ne vociférerait jamais car pas digne d'une conseillère de St Miatre... Du tout... Après cette courte phrase donc, elle souhaita un bon appétit à Emilia et prit la première bouchée de son curry voyant que la Spicaienne l'attendait pour commencer. Coup classique de Maemi, elle n'avait pas pensé à souffler avant et se brûla légèrement, mais autant était-elle assez maladroite, autant elle le cachait très bien. Sans aucune grimace, elle se contenta de prendre une gorgée d'eau bien fraîche afin d'apaiser un peu la douleur, ni vu, ni connu. Elle continua à manger en prenant plus de précautions.

Maemi mangeait calmement et poliment comme elle l'avait toujours fait. Elle jetait de temps en temps un regard discret vers la jeune fille assise en biais par rapport à elle. Cette position était assez pratique pour observer discrètement et elle permit à Maemi de remarquer les manières d'Emilia. Celle-ci était tirée à 4 épingles. C'était bien là le style de St Spica: super distingué, trop distingué même. Cela perdait tout son côté naturel et donc tout son intérêt. Mais Maemi ne critiquait pas, c'était un des côté des Spicaiennes qui la faisait sourire. D'apèrs Maemi c'était tout ce dont il était question à St Spica: faire bonne impression et surtout ne pas entacher la réputation de l’Institut. C'est une façon de voir les choses après tout, Maemi respecte ça.

Emilia avait posé sa cuillère et scrutait un cheveux turquoise. L'air pensive, elle demanda à Maemi le pourquoi de sa couleur de cheveux. Cette dernière fût prise de court. Personne à St Miatre ne lui avait jamais posé la question et honnêtement il n'y avait pas réfléchi plus que ça... Elle avait commencé à se les teindre vers 14ans, avant de rencontrer Amy. En Irlande le code vestimentaire de mentionnait pas la couleur de cheveux, et elle n'avais jamais eu de problème à ce sujet. C'était devenu une habitude, et elle ne laissait paraitre sa couleur naturelle que durant la période où il était trop tôt pour recolorer. Quand elle était arrivée à St Miatre les sœurs furent certes surprises, mais pour une raison que Maemi ignore, elles ne lui avaient jamais demandé de teindre ses cheveux en noir. Quant au pourquoi, elle le faisait maintenant par habitude, mais à l'origine c'était probablement un moyen de s'exprimer quand les mots ne le pouvaient pas pour elle. Chose que la Miatrienne garderait bien sûr pour elle...

- Oh je ne sais pas trop, ils ont cette couleur depuis 4ans environ... Un coup de tête je suppose. Et puis j'ai bien peur qu'on ne me reconnaisse plus si je change de couleur.

Maemi laissa échapper un rire naturel, celui qui la caractérisait tant et qui avait le pouvoir de rattacher ses pires ennemis à sa cause (non le narrateur n'exagère pas.. du tout). En effet, sa couleur de cheveux était sa marque de fabrique. Assortis à ses yeux, ses cheveux étaient ce qui faisait de Maemi une personne complète. Beaucoup de gens ne la reconnaissaient que grâce à cet élément de son apparence. Cela ne dérangeait pas notre conseillère qui de toute façon se savait aimée de toutes les petites nouvelles de St Miatre et c'est tout ce qui comptait pour elle. Elle se fichait pas mal que beaucoup de gens n'essayent même pas de la connaitre pour qui elle était vraiment. Elle remplissait son rôle de conseillère de St Miatre et chérissait ses cadettes et voilà. Elle n'avait besoin de rien d'autre. Maemi s'entendait très bien avec ses amies et les autres conseillères de St Miatre, mais ce n'était pas une nécessité absolue pour elle. Elle aurait pu faire sans si elle avait du.

Avant que sa collègue ne le fasse remarquer, Maemi n'avait pas ressenti d'élèvement de la température, mais maintenant qu'elle le disait, elle devait avouer qu'il faisait un peu chaud. Ça ne dérangeait pourtant pas notre Miatrienne qui, comme toutes les autres, avait dû s'habituer à un uniforme d'hiver peu pratique au augmentations de température inattendues. Cependant, cet uniforme devint un peu étouffant quand Emilia décida de retirer sa veste laissant paraitre plus de peau nue. Maemi ne pu s'empêcher de remarquer qu'on voyait le soutient-gorge de la conseillère de St Spica à travers sa chemise. Elle se positionna tout de suite afin que cela ne soit pas évident, mais c'était trop tard, Maemi l'avait remarqué. Pois. Noir. Blanc. Maemi détourna le regard rapidement et tenta de masquer ses joues rosée avec ses couettes bleues. Heureusement Emilia enchaina sur l'uniforme de St Miatre, évitant ainsi un silence gêné et gênant. Maemi en profita pour se ressaisir et faire comme si de rien n'était:

- C'est assez pratique pour nos locaux à vrai dire. Nous avons cours dans la partie la plus ancienne d'Astrea Hill et l'isolation n'y est pas très bonne. Vous ne survivriez pas une journée entière en pleine hiver avec votre uniforme, St Rim non plus d'ailleurs.. Mais c'est vrai qu'on supporte assez mal les hausses de température.


Maemi sourit. Elle espérait que la Spicaienne avait bel et bien pris son changement de couleur pour un soucis de température.

La jeune fille aux cheveux bleus avait presque fini, mais elle n’avait plus très faim. Elle se força malgré tout, car le gaspillage était très mal vu à St Miatre. Elle décida de rester sur le sujet des uniformes:

- Je dois dire qu'au niveau des uniformes j'ai toujours eu une petite préférence pour votre uniforme d'été, il est très mignon, et puis il vous va bien.

Maemi avait toujours été fascinée par la façon dont un uniforme pouvait changer l'apparence d'une personne. Autant les élèves de Spica avait un air fier voir même hautain avec leur uniforme d'hiver. Air qui disparaissait totalement sous leur uniforme d'été. Ce dernier leur donnait une apparence plus douce et gentille, plus bon-enfant. Maemi aimait observer la transformation de certaines élèves de St Spica lors du changement d'uniforme. Emilia en était d'ailleurs un bon exemple. Elle qui avait une élégance hors du commun portait très bien les deux uniformes. Dans celui d'hiver elle inspirait un respect qui ressemblait plus à de la crainte alors que dans l'uniforme d'été, elle était juste... belle. C'est le mot. Un mannequin, voilà à quoi elle ressemblait dans son uniforme d'été.

- Au fait, tu as déjà fait du mannequinat?


BAM. Maemi avait encore parlé sans réfléchir. Elle rougit instantanément en réalisant ce qu'elle venait de dire. 1. Emilia pouvait très bien mal le prendre puisque les élèves de St Spica étaient connues pour chercher à attendre le top du top. La profession de mannequin n'était donc pas forcément bien vue. 2. Maemi sous-entendait en posant cette question que d'après elle, Emilia avait les atouts requis pour être mannequin. Indirectement elle venait donc de lui avouer qu'elle la trouvait canon. C'est le cas bien sûr, mais Maemi aurait préféré que ça ne se sache pas... Et certainement pas de la principale intéressée. Elle tenta de se rattraper (mauvaise idée...) :

- Enfin je veux dire... Tu es grande et puis tu a de longues jambes assez fines... Et tes cheveux sont longs et soyeux et puis tu as un très beau visage, enfin... je veux dire... Haha..

Maemi ne savait plus où se mettre. Maemi-la-gaffeuse avait encore frappé. Elle ne s'était pas contentée de toucher le fond, elle avait carrément creusé. Elle sourit tout de même à Emilia, le regard quelque peu fuyant. Ce qui est dit est dit, elle ne pouvait plus y faire grand chose de toute façon...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuri-astrea.forumactif.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 2 Counselors 1 Table { PV Maemi   

Revenir en haut Aller en bas
 

2 Counselors 1 Table { PV Maemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: Astrea Hill // Strawberry Panic ::. :: .Role Play / Astrea. :: ~ ♥ Résidence Ichigo. :: ▫ 1er étage. :: ▫ Salle à manger.-